Dimanche 18 Juin 2017

En matinée, sur le sentier de Landacres,
par la Liane et le mont d'Herquelinque,
... au départ d'Isques.

L'après-midi, visite du parc et des jardins
du Château de CONTEVAL,
à La-Capelle-lès-Boulogne

... commentée par l'inénarable Sébastien Hoyer, propriétaire des lieux, extraordinaire en anecdotes botaniques et historiques.
Merci à lui, ce fut fantastique ... dans la fraicheur paisible
d'un été très précosse, sous le grand Chataîgnier multi-centenaire,
torturé par les tempêtes et les foudres du Temps.


Ci-dessus, le château de Pont de Briques, situé à St Léonard, a été construit vers 1640 par Louise d'Audegau, puis maintes fois modifié. De 1803 à 1805, il a été le quartier général de Napoléon 1er, pendant le Camp de Boulogne.
Il a été ensuite transformé en orphelinat, vers 1900.
Puis, l'histoire contemporaine de cet édifice fut chaotique : en 1966, la ville de Boulogne avait décidé de sa destruction au profit d'un nouvel axe routier. Mais Fernand Beaucour, un historien specialisé de l'Empire, réussit a faire annuler la destruction de ce site historique majeur ... En 1974, le château est classé Monument historique.
Acheté et restauré en 2000, il a été transformé en appartements, et les pièces occupées par Napoléon abritent désormais un espace muséographie consacré à l'histoire du Camp de Boulogne, ainsi qu'à la vie de Napoléon dans son intimité.

Ci-dessus, le viaduc d' Echinghen,
construit en 1997, est le plus long des 3 viaducs du boulonnais (1301m), et d'une hauteur maximum de 110m
( Viaduc d'Herquelingue : 260m - Viaduc de Quehen : 474m )

Ci-dessous, le Château de Quéhen. du XVII éme et XVIII ème siècles

Le parc paysager de Landacres : 103 hectares réservés priotairement aux activités économiques insdustrielles et agro-alimentaires soucieuses de leur environnement...
Neanmoins, le panneau (de la photo de droite suivante) laisse quelque peu perplexe.

Ci-dessus à droite, l'église d'ISQUES : Sainte-Apolline-et-Saint-Wulmer.


L'après-midi, au "Parc et Jardins du Château de CONTEVAL" :

Parc créé à la fin du XVIII éme siècle, sur une parcelle importante du domaine royale, alliéné par le Roi LOUIS XVI aiu profit des frères DELPORTE, sur le plan du Baron de COURSET, auteur du ''Botaniste Cultivateur'' paru en 1802, puis en 1811 en 7 volumes. Pionniers de l'acclimatation des plantes exotiques et tenant du jardin naturaliste dit ''à l'anglaise'', ils firent un parc très ouvert aux perspectives guidant la vue jusqu'aux confins du Calaisis.
Agrandi au XIX éme siècle et aménagé par Eugéne HOULET de Boulogne, disciple d'Edouard ANDRE et jardinier du Baron ROTHSCHILD au Château de LAVERSINE.

Ci-dessous au centre, la Cuisse de Nymphe émue (nommée aussi: Rosier Blanc Royal, La Royale, Belle Therese, Great Maiden's Blush) est une fleur à une couleur, aux pétales innombrables et bouillonnés d'un Rose carné assez soutenu au centre, pâlissant sur les bords... Comme son nom l'indique, c'est une rose très parfumée. ;-)

Ci-dessus, la ''Petite Tourbière'' drainée , et la source du "Rieux du Fond-de-Pernes"

Ci-dessous à droite, le pin de Willemi ou arbre de Wollemi (Wollemia nobilis) appartient à la famille des Araucariacées. Il n'a été identifié qu'en 1994 dans les gorges gréseuses, à 150 kms au Nord de Sydney en Australie.
Cette espèce est l'unique représentant actuel d'un genre que l'on croyait disparu depuis des millions d'années au travers d'espèces fossiles. Le genre Wollemia est rapporté à la famille des Araucariacées dont l'existence est très ancienne. Cette famille était très représentée au Jurassique.


----------------

Animateurs de la randonnée :
Patrick et Catherine

Photos :
Catherine et Gillette

----------------


Cliquez ici ... pour accéder au parcours et aux anciens reportages de cette rando.